Misterioso d' Arne Dahl



Deux hommes d'affaires suédois sont assassinés dans leur maison avec le même modus Operandi : deux balles dans la tête, aucun signe de violence ou de cambriolage, et toutes traces soigneusement effacées. Et tout porte à croire que l' assassin ne s' arrêtera pas là.
Afin de résoudre les meurtres de riches industriels et de magnats de la finance, mais aussi d' arrêter un tueur en série présumé, la Sapo ( la police suédoise) crée dans l'urgence, une unité spéciale grossièrement appelée groupe A, faute de mieux.
Ce groupe se veut une élite et se compose de six policiers triés sur le volet, mais aux caractères sérieusement opposé.

Le protagoniste principal est Paul Hjelm, la quarantaine vivant en couple dans un vague pavillon de banlieue avec femme et enfants. Deux adolescents sur les bras et un mariage raté, il est au ,début du livre ,le héros qui ,seul, déjoue une prise d'otages dans un banque. Un acte qu'il reconnait irréfléchi, mené par un policier qui s'ennuit dans sa routine quotidienne. Mis sur la touche par l'IGS, et attendant son licenciement , il est par surprise intégré au groupe A.
Il rejoint ainsi Viggo Norlander,policier de Stockholm, brut ,expérimenté mais vieillissant et traversant une véritable catharsis ; l'armoire à glace Nyberg, ex-Mister Suède , culturiste convaincu de dopage et arrivé dans la police sur le tard ; Kerstin Holm, seule femme du groupe, de Göteborg, infatigable et opiniâtre ; le finlandais Söderstadt, avocat et spécialiste de la finance, presque trop cultivé, et qui révèlera au fil du roman un passé trouble et Jorge Chavez, le plus jeune du groupe, le plus énigmatique, chilien vivant en Suéde , le "basané" du groupe qui se révélera bien utile sur le terrain.

Le groupe A. réfère directement de la Direction nationale des enquêtes criminelles, mais travaille en proche collaboration avec la police de Stockholm, lieu de la plupart des crimes. il est chapeauté par Jan-Olov Hultin, personnage complexe qui peut passer de l'élégance du diplomate à la brutalité efficace et gratuite en un clin d'oeil.
Le groupe d’élite doit faire face à ce qui pourrait devenir la plus grande affaire criminelle en Suède depuis le meurtre du Premier ministre Olof Palme et l'affaire étant prioritaire ,chacun des policiers a carte blanche et d'aucun n' hésiteront pas a flirter avec la légalité.

Plusieurs pistes mènent à des impasses. L'enquête initiale sur une loge secrète ne mène nulle part. Une autre , parallèle, sur les penchants pédophiles d'une des victimes, finit en queue de poisson . Mais la mafia russe ou la pègre estonienne est, peut être, impliqué dans ces massacres? Sans le soutien de son attrayante collègue, Kerstin Holm, Hjelm aurait depuis longtemps jeté l'éponge.
Un troisième meurtre puis un quatrième....Comme de nombreux riches hommes d'affaires, les victimes étaient également membres des mêmes clubs de voile et de golf,  peut être faut il aussi creuser cette piste ?
Une totale confusion mais aussi une sérieuse lassitude s' insinue au sein du groupe A.

Jusqu' à ce que l' assassin laisse sur la scène de crime , son premier indice : un enregistrement rare sur une cassette audio d' un morceau de jazz du grand Thelonious Monk...Misterioso

L' enquête est omni-présente dans ce roman : chaque détail, similitude est exploré avec minutie .Le traçage des pistes, l'interprétation et la recherche du dénominateur commun est décrite en détail, peut être aussi à outrance.
Mais ce roman nous tient en haleine parce qu'il n'a pas de temps mort même lors de cette période de vache maigre ou pendant un temps , l'assassin observera une pause , la police pataugera et ou chacun s'enfermera ostensiblement dans sa routine.

Un premier roman publié sous le pseudonyme de Arne Dahl et l'écrivain qui se cache derrière cet alias, connaît sacrément son affaire.
Dahl est en Suède salué comme l'héritier de Sjöwall et Wahloo et son roman , Misterioso est une satire critique de la police mais aussi de la société suédoise et attaque insidieusement la politique fiscale et la politique d'immigration, porte un regard éclairé sur les accointances entre mafia russe et estonienne et les milieux d'affaires suédois, et expose aussi les travers d'une haute bourgeoisie sans tabous ou  l'argent flirte avec prostitution, inceste et pédophilie.
L' enquête menée par six enquêteurs part peut être tout azimut mais grace à cela , Arne Dahl , n' hésite pas à écorcher ces milieux d'affaires et à nous éclairer sur leur travers. 
la critique vise plus directement les conséquences désastreuses du capitalisme financier, ceux qui font de l'argent non pas en produisant des biens de consommation, mais en faisant profiter l'argent des autres par des placements via les banques, la bourse, les caisses de dépôts, etc. Du krach des années 90 au scandale des banques américaines qui a ébranlé toute la planète, ce monde mystérieux des enveloppes brunes, de l'argent qui fait de l'argent et des bandits à col blanc est devenu un terrain d'exploitation privilégié pour les auteurs de polars.

Dahl annonçait une décalogie soit dix livres de cette série, mais onze ont déja été publiés , dont deux en France , Misterioso et Qui sème le sang.
Il faut d' ailleurs aussi saluer la traduction de ce roman issu du suédois et qui est excellente.
Un autre roman à conseiller auquel il manque probablement, pour moi, le grain de folie de Nesbo, et la complexité rigoureuse de Mankell mais peu importe : Dahl a suffisamment de qualités pour satisfaire nos exigences et justifier un revenez-y.

 Et auquel cas pour gouter l'ambiance de ce roman , quoi de mieux que de le lire tout en écoutant le titre Misterioso sur l 'album éponyme de Monk :

Ma liste de blogs

Ma liste de blogs

Ma liste de blogs

  © Blogger template Brooklyn by Ourblogtemplates.com 2008

Back to TOP