Qui a tué Glenn de Leonie Swann



Sur une pâture de la verte Irlande, le berger George Glenn est retrouvé assassiné, mais personne dans le pays n'est capable de découvrir son meurtrier.
L'enquête piétine...rame même .Les premiers à se trouver sur les lieux sont... ses moutons. Alors son troupeau prend les choses en main.
Des moutons pas comme les autres, parce que Glenn aimait et éduquait ses bêtes. Aussi sont-elles plus malignes que les habitants du village de Glennkill. Le troupeau orphelin va donc confier la direction de l'enquête à la vieille brebis Miss Maple...

Ces moutons-détectives ont en commun le désir de s'élever au-dessus de leur condition et de surmonter l'affligeant handicap qui les oblige à s'arrêter de penser plusieurs fois par jour pour se remplir l'estomac.
Aux côtés de Sir Ritchfield (le doyen), d'Othello (un bélier noir au passé mystérieux) et de Zora (une brebis philosophe et alpiniste qui aime à flirter avec les abîmes), Miss Maple, la plus sage d'entre tous, s'arroge la direction de l'enquête.

Un livre tout à fait distrayant et agréable à lire, où l'on découvre les agissements des habitants d'un village par les yeux des moutons qui en décortiquent toutes les incohérences.
Il y a beaucoup d'humour, de poésie et même un zeste de sagesse.
Amusant, le point de vue des moutons sur les hommes (on découvre que tout est relatif, notre intelligence, notre âme…) .On s'amusera donc beaucoup à suivre les tergiversations de nos amis laineux et leurs déductions qui se font selon leur propres repères ovins.
On sourit sur leur pensées, les priorités, leurs rêves, leur point de vue sur les hommes qu'ils pensent être des êtres stupides, puisqu'ils ont une petite âme et que comme tous les moutons le savent, l'âme est une question d'odorat et les humains ont un nez pas du tout développé
La qualité de ce récit tient dans le juste compromis entre réalités ovines et anthropomorphisme. En d'autres termes, Leonie Swann a essayé de garder des réflexions ovines face aux incidents que les moutons peuvent rencontrer. Les termes employés et les quiproquos sont donc nombreux et fort amusants, notamment en ce qui concerne le prêtre qui parle de ses agneaux et de la maison de Dieu ...

Le scénario est suffisamment bien conçu pour distiller des indices tout au long du roman et ne laisse reconstituer le puzzle qu'à la fin du livre.
Même s'il n'arrivent pas résoudre complètement l'énigme, ils y concourent et leurs talents théâtraux sont impressionnants !
L'intrigue policière n'est pas le plus intéressant ici (car pas le plus réussie), faisant plus office de fil conducteur à l'histoire qu'autre chose

A noter une intrigante couverture pour l'édition broché (grand format) .Car c'est pas tous les jours qu'on voit un mouton vraiment tout doux, sur une couverture (avec de la vraie laine )

Best-seller en Allemagne et en Italie, Qui a tué Glenn ? est l'un des romans les plus farfelus et les plus imaginatifs publiés ces dernières années.
On est facilement conquis par cet OVNI dans le monde du polar.
Un vrai grand moment de plaisir qui n'est pas sans rappeler ( trés fortement...) les moutons de f'murr et sa série du génie des alpages ( en beaucoup cyniques et caustique je vous l'accorde) Mais l'auteure en fait certainement un clin d'oeil malicieux puisque comme lui, elle attribue une compétence et son lot de mystère à chaque mouton du troupeau.

c'est drôle frais, simple un peu mais ce laisse lire avec délectation... c'est empreint de poésie de douceur...
c'est surprenant comme écriture et se mettre dans la peau du mouton c'est une belle idée d'écriture...
Une livre qu'on pourrait aussi conseiller comme livre de chevet aux jeunes ados.



Quelques extraits :
"- Ecoute, petit brouteur, écoute moi bien, avec tes oreilles bien faites, avec tes yeux, avec tes cornes qui vont encore grandir, avec ton nez, ta tête et ton coeur.
L'agneau ouvrit même la bouche pour écouter encore mieux."

"- Vous savez peut-être comment on va au ciel ? s'enquit-elle.
- Il doit bien y avoir un moyen. car enfin, nous voyons tous des mouton-nuages. Mais comment faire ? Y a-t-il un endroit d'où l'on peut monter jusque dans le ciel ? Ou faut-il avancer et brouter dans le vide ?

0 commentaires:

Ma liste de blogs

Ma liste de blogs

Ma liste de blogs

  © Blogger template Brooklyn by Ourblogtemplates.com 2008

Back to TOP