Avant le gel de Henning Mankell


.......«Vous avez retrouvé le... reste du corps?»

En Scanie, aux abords des bois d' Ystad , et à la douceur de la fin aout, la police fait une atroce découverte : une tête de femme coupée,  les deux mains fermées dans une attitude de prière. Une Bible poisseuse de sang se trouve à côté de la victime, les pages marquées et griffonnées de corrections.
Une série d'incidents macabres, notamment l'immolation d'animaux par le feu ( des cygnes ont été aspergés d'essence et transformés en torches volantes), ont eu lieu, et l'inspecteur Kurt Wallander craint que ces perturbations pourraient être le prélude à des attaques sur des êtres humains à une échelle encore plus alarmante. Et pourquoi as des sacrifices humain ?
Après 15 ans de bons et loyaux services et d'enquêtes déprimantes, l'inspecteur Wallander aurait bien voulu prendre un peu de champ et ne plus porter la misère du monde à lui tout seul mais décidemment, il y a quelque chose de pourri au royaume de Suède. Un gourou, une secte, des fidèles fanatiques prêts à mourir et faire mourir sur ordre : on entre vite dans l'hystérie.

Mais cette fois ci une page se tourne chez Mankell.
Linda Wallander s'ennuie. Tout juste diplômé de l'académie de police, elle est impatiente d'endosser l'uniforme et de commencer à travailler au poste de police d'Ystad,
Bientôt, elle se retrouve impliquée dans une affaire parallèle. Celle de son amie d'enfance Anna, qui croit reconnaître son pére disparu dans un homme rencontré par hasard, et qui elle même, finira par disparaitre.
Linda, jeune femme têtue, impatiente de faire ses preuves, accumulera les erreurs de débutant et mettra irrémédiablement sa vie en danger.
Elle se lance contre l'avis de son père , dont elle partage déjà l'anticonformisme et l'irrascibilité , dans cette enquête qui la mènera vers une secte religieuse fanatique, résolue à punir les pécheurs de ce bas monde.

La double enquête du père et de la fille et leur confrontation faite d'amour et de suspicion fait la qualité première de ce polar. L'histoire elle-même, si elle est glaçante et malgré la présence inquiétante des paysages, la mélancolie de l'atmosphère et le véritable sens du détail et des silences de Mankell, elle reste attendue.
L'intérêt de ce polar tient donc plutôt dans le passage de relais entre le père et la fille, lui tout en incertitude bougonne, elle toute en impatiente et défiance. Kurt Wallander tenant toujours les rênes, surveille sa progéniture en éternel protecteur, maladroit devant une enfant qui lui ressemble trop.

Dans ce Roman, tous cherchent. Tous les personnages cherchent, tout le monde cherche...
Wallender, le commissaire cherche une maison et cherche à savoir.
Sa fille Linda cherche son amie Anna. Anna cherche son père disparu.
Jim cherche Dieu...
Ces enquêtes s'entrecroisent, nous poussent à la lecture et
....l'on cherche aussi... impossible d'abandonner...

Henning Mankell passe le relais à Linda face à un Kurt fatigué et dépressif dont les névroses, alcoolisme et autres faiblesses sont moins présentes que précedemment .
Ces névroses , peut-on penser , sont d'ailleurs propre aux policiers nordiques - on retrouve cet archétype chez l'Erlendur d' Indridason.
Stefan Lindman que l'on verra dans " le retour du professeur de danse" fait aussi ici sa première apparition.

Un bon roman tortueux a souhait, ou le suspense reste assez bien mené et ou ,comme toujours avec Mankell, les descriptions de la société et de ses travers sont assez prenantes.

0 commentaires:

Ma liste de blogs

Ma liste de blogs

Ma liste de blogs

  © Blogger template Brooklyn by Ourblogtemplates.com 2008

Back to TOP