De soie et de sang de Qiu Xiaolong


Je vais vous parler d'un auteur que j'ai découvert il y a peu ( un an à peu prés mais dont j'ai déja lu toute la bibliographie...Cela se dévore et c'est délectable !!!

A choisir entre tous , De soie et de sang de Qiu Xiaolong , valeur montante du polar chinois.

En résumé :
Une femme en qipao rouge est assassinée....
Son vêtement est le symbole de l'élégance bourgeoise des années 1930 : un symbole à renverser pour les tenants de la pensée révolutionnaire.

L'inspecteur Chen Cao, poète a ses heures perdues ( quand il n'est pas à traduire quelques poèmes pour des monsieur Gros-Sous ) tente de comprendre le véritable mobile du meurtre du premier tueur en
série de l'histoire de Shanghai, qui habille ses victimes de la longue robe traditionnelle avant de les déposer en ville au nez et à la barbe de la police.

Voyage en Chine avec les polars de Qiu Xiaolong.
Un régal (et d'ailleurs on y parle beaucoup de cuisine !) avec moult détails savoureux sur la vie à Shanghaï sous Den Xiaoping : cuisine et gastronomie donc, crise du logement, difficultés de transports, corruption, politique et omni-présence du Parti, bouleversements de la Chine moderne, ... tout cela vient enrichir de manière pittoresque les enquêtes policières de l'inspecteur Chen Cao.

On erre de Confucius à Mao, on sourit sur la découverte de la psychologie par les Chinois et on s'émeut sur un Inspecteur Chen qui malgré tout essaye tant bien que mal de reprendre doucement ses études et cherche sa place dans cete société tentaculaire qui n'en finit plus de changer.Et ce Parti omniscient, qui menace chaque fait et geste, est une frustration constante dans le déroulement de l'enquête...


C'est sans aucun doute bien plus qu'un polar...mais une plongée en apnée totale au sein de cette société Chinoise

0 commentaires:

Ma liste de blogs

Ma liste de blogs

Ma liste de blogs

  © Blogger template Brooklyn by Ourblogtemplates.com 2008

Back to TOP