Tokyo de Mo Hayder

A partir d’un fait historique survenu en 1937 à Nankin ( Chine) lors de la guerre sino-japonaire, Mo Hayder nous a écrit un vrai thriller efficace et glauque à souhait.
Grey, jeune anglaise au passé trouble débarque à Tokyo afin d'y retrouver un vieux professeur chinois, sensé être en possession d'un document historique unique sur ces massacres commis par l'armée japonaise.
 Mais le professeur refuse de discuter avec elle de cette question. Grey, qui a tout largué pour venir au Japon, doit essayer de subvenir à ses besoins. Elle devient hôtesse dans un club où elle fréquente un vieux yakusa, puissant et respecté. Cet homme, étrangement, va devenir son principal atout pour parvenir à ses fins : voir enfin le film des atrocités de Nankin, qui la hantent depuis qu'elle est petite...

Les deux personnages principaux de ce roman même une quête personnelle. Leur rencontre leur permettra à chacun de pouvoir la mener jusqu’au bout…
Le roman est construit dans le présent avec la vie et l’évolution de Grey depuis son arrivée à Tokyo et le journal de ce vieux professeur d’université, rescapé du massacre de Nankin. Journal qui relate certains évènements (vécus ou vus par lui) se déroulant à Nankin lors de ce terrible décembre 1937.

Le personnage de Grey, énigmatique, troublant, dérangeant (lourd passé psychiatrique, obsession pour le sexe, fascination pour les horreurs commises pendant la guerre) est très réussi, il intrigue et en même temps, émeut, quelque part.  J'ai adoré cette héroïne dont on comprend bien qu'elle a été internée mais sur laquelle on ne sais pas grand chose de plus.
Le passé de Grey, qui se dévoile très lentement, est mis en contrepoint avec sa quête présente, dans un Tokyo étrange, presque hors du temps. L'entremêlement du récit actuel et du journal du vieux chinois de Nankin est habilement réalisé, laissant entrevoir peu à peu une réalité inavouable, d'autant plus qu'elle repose sur des faits historiques réels...

Il y a aussi cette ambiance typique des écrivains japonais entre réalité, onirisme et fantastique et l'étrange  maison qui est presque un personnage du récit à part entière.
Le personnage de Jason est peut etre de trop.
Les horreurs de Nankin et de celle plus personnelle du vieux chinois suffisent largement à tenir ce roman en haleine.  Par contre, le personnage de la nurse est inquiétant aux possibles et confirme que quelles que soient les mafias, les armées, ou tout simplement les hommes, nous sommes capables des pires atrocités, au nom de quoi, je me le demande bien !

C'est un thriller non conventionnel qui vous embarque inexorablement vers une fin horrible et pressentie qui joue habilement avec l'imagination du lecteur., une ambiance étrange et glauque, des anti-héros, quelques faits historiques...

Il est des livres dans lesquels on se plonge instantanément, sans plus pouvoir m'arrêter. C'est assez rare et Tokyo est l'un de ceux là.
Un grand thriller, âmes sensibles s'abstenir...

0 commentaires:

Ma liste de blogs

Ma liste de blogs

Ma liste de blogs

  © Blogger template Brooklyn by Ourblogtemplates.com 2008

Back to TOP