Le Bonhomme de neige de Jo Nesbo


Une nuit, le petit Jonas aperçoit un bonhomme de neige dans son jardin. Mais ce n’est pas lui qui l’a fait. Chose étrange, il regarde vers la maison, et même… Vers lui. Le lendemain, sa mère a disparu, et on retrouve son écharpe autour du cou du bonhomme de neige. C’est la première disparition d’une série qui va lancer Harry Hole -  flic surdoué, pas vraiment beau,  pas sentimental pour deux sous, mais voilà,formidablement intelligent et pugnace ....mais en lutte permanente contre le démon de l' alcool ( encore un flic alcoolique... décidemment ) - sur les traces du premier serial-killer norvégien.

Nesbo, auteur norvégien, est peut être le plus américain des auteurs nordiques . A cela son style se rapproche d'un Connolly.
Il signe un thriller de trés bonne facture,avec  tous les meilleurs ingrédients du genre, et suffisamment bien ficelés pour qu’on oublie que la recette est classique.
 
Les leurres abondent, les fausses pistes sont habilement tracées, le final en apothéose explosive, et Nesbø sait instiller la trouille à l’égal des grands maîtres du genre. On tremble souvent, et pas de froid.
Harry Hole, commissaire de son état en est le principal protagoniste de ses polars : problèmes avec l'alcool ,gros fumeur devant l'éternel , est en conflit avec sa hiérarchie...
Bien sûr, ce n est pas trés original mais c'est un personnage plein de failles et sympathique qui fait beaucoup penser au Rebus de Ian Rankin dans un pays plein de contradictions qu'est la Norvège ( notamment sur la rivalité entre Oslo et Bergen - Les Berguénois ne considèrant pas Oslo comme la capitale !!!

Le climat est oppressant, les crimes se succèdent dans des mises en scène sadiques, mais rien n'est gratuit et forme un excellent polar "psychologique".
Dès le début, le lecteur est pris dans le filet de ce "bonhomme de neige" qui apparait dans le jardin, au moment même où disparait la première victime....lorsque tombe la première neige. 
A retenir aussi : beaucoup de personnages secondaires finement étudiés et un suspense haletant.
Du très grand Nesbo


Un simple extrait peut vous en dire long:

[...] - J'appelle les troupes.
- Qu'est-ce qui s'est passé ?
- Il y a un bonhomme de neige, ici.
- Et alors ?
Harry expliqua.
- Je n'ai pas pigé la fin, cria Holm. La couverture est mauvaise, ici ...
- La tête, répéta Harry. C'est celle de Sylvia Ortensen.
Le silence se fit à l'autre bout du fil.

Comme toute série , il n'est pas obligatoire de débuter par l'homme chauve-souris , premier roman , mais fortement conseillé.
Et ne pas oublier de lire " le sauveur " et "les cafards" . 

0 commentaires:

Ma liste de blogs

Ma liste de blogs

Ma liste de blogs

  © Blogger template Brooklyn by Ourblogtemplates.com 2008

Back to TOP